mercredi , décembre 12 2018
Accueil / Actualités en temps réel / Fardc, le nouveau souffle opportunité et justesse des choix

Fardc, le nouveau souffle opportunité et justesse des choix

Patiemment, Joseph Kabila a mis en place une armée nationale en passe de devenir dissuasive. Côtée comme la dixième armée africaine, il faut reconnaître que c’est allé très vite. Cette armée a été mise en place après le dialogue inter Congolais de Sun City en Afrique du sud. Elle est pourtant créée sur des bases qui ne favorisaient pas une aussi rapide évolution. Plusieurs hommes venant de différents groupes armés (Mlc, Rcd, Rcd-KMl, Maï-Maï), sont mêles aux Fac, l’armée nationale. On a mis ensemble des hommes au motivations et surtout à la discipline, différentes. Avant même de constituer un groupe homogène, cette armée devrait faire face aux différentes rebellions soutenues par des armées des pays voisins. Elle était en pleine formation lorsque Nkundabatware, refusant de rejoindre son poste au sein de cette armée, est allé rejoindre Mutebuzi pour former ce qui s’appelera plus tard, Cndp. Il fallait en même temps, combatre et former une armée. Une expérience rare au monde. Si le terme n’était pas péjoratif, on dirait que cette armée s’est formée sur le tas. Car, elle n’avait pas fini le repos de guerrier après avoir défait le Cndp qu’est né le M23. Il fallait également faire face aux groupes armés étrangers comme Adf, Fdlr, … Il fallait au même moment réhabiliter et renover éoles et centres de formation. Et surtout, il fallait le sacrifice financier pour équiper cette armée afin de la moderniser. Tous ces éléments mis ensemble, ont permis aux Fardc d’occuper le rang très honorable qui est la leur aujourd’hui en Afrique.

On doit cela à son organisation. C’est ce que le Chef de l’Etat, Joseph Kabila, l’artisan de cette armée vient de confirmer avec les nominations intervenues le samedi dernier. C’est un jalon de plus, sinon le plusimportant dans le rêve bien pensé, la prophétie de Joseph Kabila : « Dans l’immédiat, nous avons besoin d’amis pour résister ; dans le court terme, nous saurons nous défendre nous même, dans le plus ou moins long terme, ce sera un suicide pour quiconque s’attaquera à la Rdc ». Il n’y a pas cadres bien indiqués pour réaliser cette prophétie que ceux qui viennent d’être nommés.

Le lieutenant-général Célestin Mbala Munsens est nommé chef d’état-major général. Il remplace à ce poste le général Didier Etumba Longela à qui on doit une grande part dans le niveau atteint par les Fardc aujourd’hui. A son sujet, on peut dire que le corps a besoin de repos mérité, mais l’esprit est encore alerte. Il reste l’un des stratèges militaires que ce pays a connus. C’est pour cette raison que, retraité, il est récupéré comme conseiller militaire du Chef de l’Etat.

Le général John Numbi est nommé Inspecteur général des Fardc. La République récompense ainsi un de ses dignes fils. John Numbi, à cause de sa passion pour le Congo, a subi la pire des injustices. L’Occident a organisé autour de lui un vrai complot contre le Congo et son Chef de l’Etat. L’affaire Chebeya a été utilisée pour faire le procès de Joseph Kabila par Numbi interposé. La meilleure façon de le faire était de monter sur le dos de ce homme, John Numbi, pour atteindre Joseph Kabila. Il avait suffi pour cela que John Numbi coopère pour trahir Joseph Kabila comme l’ont fait certains qui, à ce jour sillonnent les capitales occidentales. On lui aurait alors déroulé le tapis rouge comme c’est le cas aujourd’hui pour Katumbi et autres. Pour être resté droit dans ses bottes de nationaliste congolais, on a déroulé pour lui des sanctions, alors qu’il n’était plus en fonction. Joseph Kabila n’aurait pas trouvé mieux comme inspecteur des Fardc, que cet homme qui a été un des artisans de la formation de cette armée, notamment avec l’expérience de brassage et l’opération de la trac des Fdlr par les armées congolaise et rwandaise. Un homme qui sait allier rigueur, discipline et efficacité. Inspecteur général de la Police nationale, il avait été suspendu de ses fonction afin de ne ne pas interférer dans le dossier Chebeya dans lequel était cités ses collaborateurs. Pour l’histoire, John Numbi n’avait comparu que comme renseignant. Le procès a eu lieu. Les coupables ont été condamnés. Cela n’a pas plu à ceux qui tenaient à se servir de John pour faire de l’affaire Chebeya, un crime d’Etat. On comprend les chants des sirènes évoquant les sanctions américaines, comme si, il suffisait que les Américains, sans poser la question à personne, décident pour que des carrières soient définitivement cassées en Rdc qui n’est ni protectorat ni province ni colonie américain.

Le Général Gabriel Amisi Kumba, lui, est nommé au poste de chef d’Etat-major adjoint en charge des opérations et des renseignements. C’est encore un patriote dont la nomination donne des insomnies à tous ceux qui se sont donné pour mission de sarcler tout autour de Joseph Kabila pour l’isoler afin de le mettre à la portée de leur haine et leur méchanceté.

Le général François Olenga, chef de la maison militaire du Chef de l’Etat au moment de sa nomination, est nommé au poste de chargé des missions du Chef de l’Etat. Ce révolutionnaire, est un patriote convaincu et convainquant. Il est de ceux qui ont intériorisé Mzee Kabila, notamment dans sa profession de foi : « Ne jamais trahir le Congo ». Le général Denis Kalume Numbi, grand stratège et fin organisateur, ce grand intellectuel en treillis, va comme ambassadeur de la Rdc en Russie. En ce moment où se met en place la coopération militaire avec la Russie, il n’y aurait pas meilleur choix pour représenter les intérêts congolais à Moscou que Denis Kalume. La diplomatie, est une vraie reconversion pour ce grand officier qui prend sa retraite de l’armée nationale.

L’opportunité de ces changements et la justesse des choix opérés, démontrent le génie de Joseph Kabila. Encore une fois.

JDG 

Voir aussi

Cnsa : la tripartite qui accouche d’une souris

L’opposition congolaise a une grande capacité d’oubli. Une capacité tellement grande que souvent, tout vire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *